Sélectionner une page

Nous avons évoqué dans un précédent article les différents facteur SEO lié au nom de domaine. Nous allons cette fois passé à un gros morceau avec les facteurs qui vont influencer votre SEO lié cette fois à la page elle-même. Pour éviter de faire trop long, Nous allons dans un premier article nous concentrer sur les point à travailler avant même d’arriver sur le site

Le mot-clé dans la balise titre

Il faut savoir que selon la requête, le mot-clé exacte se trouve dans la balise Titre dans une fourchette comprise en 65 et 90%. Le pourcentage restant contient en règle générale un mot ou une expression approchant. Attention ce n’est pas par ce que tout le monde le fait que c’est forcément une bonne pratique. Essayons donc de prendre un peu de distance  avec cette balise et voir ce qu’il en est :

Une chose est certaine la balise titre donne aux internautes et accessoirement au moteur de recherche un aperçu du sujet qui va être traité. Cela donnera donc une très bonne raison à l’utilisateur de lire votre article ou de visiter votre page et c’est déjà une très bonne chose.

Si nous nous intéressons aux “guide line” de Google ce dernier recommande de rédiger une balise décrivant le sujet de la page

En fait, le Guide de démarrage pour l’optimisation des moteurs de recherche de Google recommande de rédiger des balises de titre qui décrivent le sujet de la page.

Il reste la question de la position du mot clé dans au sein de la balise : selon Moz, les balises titre qui commencent par un mot clé ont tendance à être plus performantes que les balises de titre dont le mot clé se trouve à la fin de la balise. Par contre, Il semblerait qu’une balise titre avec le mot clé exact ou partielle mots clés puisse être un « ticket d’entrée » qui vous aide à atteindre la première page. Cependant, une fois que vous êtes sur la première page, l’utilisation du mot clé exact dans votre titre ne semble plus vous aider à grimper dans le classement. C’est à ce moment  là que d’autres facteurs vont enter en ligne de compte

Le mot-clé dans le méta description

Google est pour une fois plutôt clair sur ce point.  Il n’utilise pas la balise méta description comme un signal de classement. Vous pourriez donc théoriquement y mettre n’importe quoi Cependant, cette balise va avoir un impact sur le taux de clics, qui lui est un facteur clé de classement. Donc en clair ne passer pas des heures à travailler dessus, il  y a bien d’autres points à prendre en compte

Le temps de chargement de la page

temps de chargement

Il y a quelque temps déjà Google a annoncé qu’il avait mis en place le “Core web vital” traduit en français et selon Google lui-même par signaux web essentiels (ce terme est visible dans la Search Console. Il est basé sur 3 facteurs :

  • le temps de chargement (LCP pour Largest Cententful Paint)
  • l’interactivité (FID Frist Input delay)
  • la stabilité visuelle (CLS Cumulative Layout Shift )

Nous allons ici nous concentre uniquement sur le premier point. Selon Google, la probabilité qu’un utilisateur quitte un site est de :

  • 32 % si le temps de chargement du site est de 1 à 3 secondes.
  • 90 % s’il est de 3-5 secondes.
  • 106 % s’il est de 5-6 secondes.
  • 123 % s’il est compris entre 6 et 10 secondes.

il reste à savoir ce que Google entent par temps de chargement. Pour cela, nous allons nous fier à l’outil de Google à savoir “PageSpeed Insights” mais sachez qu’il en existe d’autre comme GTMetrix.  Il va ainsi vous attribuer une note entre 0 et 100.

  • Rouge votre site est plus lent que la moyenne.
  • Orange, le site est dans la moyenne
  • vert il se charge plus vite que la moyenne

Il reste maintenant l’influence de ce facteur sur la position de votre site. il est impossible prendre en compte uniquement le temps de chargement les deux autres points vont également jouer. pour le moment et toujours selon Google le temps de chargement est un critère de pertinence très faible. Si vous voulez plus de détails nous vous invitons la lire l’article sur le site abondance.

Url de la page

Que les choses soit bien claire, la taille de URL n’est pas prise en compte Google que ce soit au niveau du nombre de mots ou de caractère. Par contre, une chose est certaine ne vous amuser par à changer votre URL tous les quatre matins. Par contre, le mot clé visé dans URL peut vous donner un petit coup de pouce, car il va très certainement améliorer votre CTR. En effet, URL va être visible dans les pages de recherche. Nous vous conseillons  :

  • de limiter au maximum à 100 caractères
  • de proscrire les under-score “_”, les caractères spéciaux, les majuscules, les symboles accentués

Voilà, nous allons dans une seconde partie voir les facteurs SEO  lié à la page  elle-même.

Contenu marketing